Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Association d'Aide et de soin à domicile du Territoire de Belfort

Quand liberté et indépendance riment avec bien vieillir

8 Août 2016 , Rédigé par Domicile 90

A ceux qui perçoivent les séniors comme nostalgiques du passé et plutôt passifs, le baromètre de l’Institut du bien vieillir Korian vient briser les idées reçues.

L’étude, qui porte sur 4 000 séniors européens (+ de 65 ans), met en lumière plusieurs tendances qui se confirment depuis quelques années. Nous avons retenu trois de ces tendances :

  • Bien vivre, ici et maintenant

78% des seniors estiment que la vie est pour eux source de plaisir, et les deux tiers déclarent prendre la vie comme elle vient. Nos aînés saisissent ainsi les opportunités qui se présentent à eux (voyages, engagement associatif, loisirs…)

  • Ne pas imposer sa présence à ses proches

Encore et toujours, les séniors souhaitent « rester dans (leur) logement actuel en l’adaptant », la moitié d’entre eux jugent inenvisageable d’ « aller vivre chez un proche qui s’occuperait de (lui) ». Et puis, ce que les séniors envisagent encore moins, c’est de « vivre dans un appartement (qu’ils partageraient) avec d’autres personnes » ; la collocation est donc loin d’être entrée dans leurs mœurs.

  • Se sentir bien chez soi, une question de liberté plus que de lieu

Lorsqu’on demande aux séniors ce qui est nécessaire pour se sentir bien chez soi, la réponse qui obtient le plus de suffrages est « Décider de son propre rythme de vie » (62%), bien plus qu’ « Avoir ses souvenirs à portée de main » (19%) - un aspect surestimé par les 15-64 ans (41% le pensent). Autre tendance de fond, l’importance de l’animal de compagnie : 90% des seniors qui en ont un estiment sa présence essentielle. Au domicile, les intervenants prennent soin de l’animal de la personne aidée ; et de plus en plus de maisons de retraite acceptent que l’animal accompagne son maître.

Ces trois tendances confortent notre association dans sa philosophie et les projets qui en découlent : être acteur du bien vivre à domicile, en proposant aux séniors des prestations adaptées à leurs besoins.

Une anecdote pour finir : contrairement à ce que pensent leurs petits-enfants (82%), seule la moitié des séniors interrogés prennent plaisir à apprendre la cuisine aux plus jeunes.

Chaque année, Domicile 90 permet à 1 300 clients de bien vivre à leur domicile. Photo SD pour Domicile90

Chaque année, Domicile 90 permet à 1 300 clients de bien vivre à leur domicile. Photo SD pour Domicile90

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :